Les outils de bases pour vous occuper d'un jardin

Publié : Le 16 Avril 2020 à 12:28
Écrit par
Article vu : 1 393 fois
Nous proposons aujourd'hui un article aux novices du jardinage pour leur présenter les outils qu'il est indispensable de posséder.

L'attirail du bon jardinier : Quels outils choisir pour débuter un jardin ?

Et oui, jardiner ne se fait pas sans investir un peu d'argent dans les outils nécessaires. Rien de très cher, mais il faudra tout de même avoir ces outils chez vous pour être paré à toutes éventualités.

C'est pour cela que nous vous proposons un petit guide des outils indispensables à la pratique du jardinage. Bien sur ce sont uniquement des outils très basiques du jardinier débutant et vous pourrez très vite avoir besoin d'investir dans d'autres plus sophistiqués. C'est parti !

I. Le starter Kit du jardinier débutant un potager : Le croc de jardin

Le Croc de jardin est un outil robuste et polyvalent puisqu'avec un seul outil il sera possible de défricher, biner, creuser un sillon, sortir les patates, ratisser les mauvaises herbes et les prendre pour les mettre dans une brouette ou un sac pour végétaux.

II. Le complément d'outils du jardinier débutant pour le potager et le jardin

La fourche bèche

La fourche bèche 4 dents, pour défricher le sol en début de saison, casser les mottes, l'alléger, pour sortir les patates. Cet outil est robuste et polyvalent. Il permet de creuser un trou pour planter un arbuste, des buissons, des plans. Même s'il est un peu lourd, court et ne présente pas l'angle idéal, il peut aussi servir de fourche à foin pour ramasser les tas d'herbes.

Le râteau

Le râteau, pour séparer les racines des mauvaises herbes de la terre, réunir les mauvaises herbes en tas, étaler des graviers et gravillons.
Le rateau est un outil qui peut paraitre anodin mais il vous sera très utile pour ramasser les feuilles mortes, racler la terre en surface ou bien arracher des racines.

Si je peux me permettre une recommandation pour les bricoleurs maladroits, se prendre un rateau n'arrive pas que dans les dessins animés ou suite à un rencard qui tourne mal. Pour votre santé ou celle d'autrui, ne JAMAIS poser le rateau à plat dent en l'air. Ne jamais déposer contre un mur avec les dents côté opposé au mur.

La pioche de cantonnier ou une houe de jardin ?

En fonction des besoins, je recommanderais la pioche de cantonnier pour les besoins d'un jardin, pour creuser des tranchées ou effectuer du terrassement.

Pour un potager, je recommanderais plus une houe de jardin / houe de lorraine, voire un outil plus léger comme une binette ou serfouette voire un grattoir afin de travailler le sol et désherber avec un minimum de fatigue.

Le piochon ou la serfouette

Le piochon ou la serfouette sont des outils de jardin plutôt polyvalents plutôt légers et donc peu encombrants et pas trop fatiguants à utiliser ce qui convient pour les jeunes, les personnes agées, celles et ceux qui fatiguent vite. L'un comme l'autre seront bien pratiques pour divers petits travaux du jardin et du potager.

La pelle

La pelle est un outil indispensable pour l'entretien de votre jardin, de vos plantes ou bien pour réaliser des décorations telles qu'un pas japonais. Il en existe à bord d'attaque plat, arrondi ou pointu.

III. Le kit du jardinier accompli

La pelle-bèche

Pour la plupart de vos plantations d'arbustes il sera recommancé de creuser un trou profond. Et pour cela rien de mieux qu'une pelle-bèche. Et oui ça ressemble à une pelle, mais ce n'en est pas une ! L'attaque est plate. La tranche opposée est généralement équipée d'un rebord pour faire reposer le pied. Elle n'a rien à voir avec une pelle de chantier dont l'angle est prévu pour rentrer dans un tas de graviers, terre, sable, et l'envoyer ailleurs.

Ici la pelle bèche sert à creuser une tranchée ou un trou bien vertical.

Le plantoir

Pour planter ses semis de fleurs ou légumes, parfois une seule graine suffit. Pour ce faire, le plantoir à main est parfaitement efficace. En alternative, il existe un plantoir à bulbe ou une petite pelle à main.

Le Sarcloir

Pour grater le sol et prévenir des mauvaises herbes, il existe des outils spécifiques. Attention sur un sol trop dur certains les outils ne tiendront pas la distance.

De mon expérience, les modèles type carrés avec manchon creux semblent être les plus résistants. Les lames fines et manchons tige auront plus de mal à tenir dans la durée (pour ceux qui insistent avec quand le sol est dur).

Le sécateur

Le sécateur vous sera bien utile pour tailler vos rosiers, rododinderons et autres fleurs ou buissons, plantes arbustes et haies. Le sécateur permet une coupe précise.

La hachette

La hachette est un outil low tech par excellence, parfait pour ébrancher, utile pour faire du petit bois. J'aime bien cet outil. Je recommande les modèles comme sur les illustreations, avec attaque large et manche droit avec revêtement anti-dérapant pour une bonne tenue dans le mouillé.

Les hachettes qui ressemblent à une hache sont à privilégier uniquement si il est nécessaire d'utiliser la face qui ressemble à une masse.

 

La scie égoïne

Marre de sortir la scie à planches juste pour des petites coupes d'arbustes ?
Il est temps d'investir dans une scie plus adaptée. Justement la scie égoïne courbée avec des dents bien affutées et surtout elle coupe dans les deux sens contrairement à certaines vieilles scies à planches. A l'usage, c'est un vrai régal, elle est légère, peu encombrante et donne l'impression de couper comme dans du beurre surtout quand il s'agit de jeunes branches.

Le coupe-branche

Même si les coupe-branches modernes ont une crémaillère pour démultiplier la force (une révolution !), privilégier un ébrancheur, télescopique de préférence pour atteindre des branches plus éloignées et apporter une démultiplication dans la force de coupe. 

Les modèles premiers prix n'ont pas toujours la robustesse nécessaire pour durer dans le temps. Il est donc vivement recommandé l'achat d'un modèle de marque

Publicité de nos partenaires e-commerce :

45,99 €
240,84 €
209,00 €

Amazon : Substral ® 3–in - 1 complete engrais pflRegNr. 3136/0